Se reconvertir pour devenir agent immobilier

À un certain stade de la vie, le besoin de changement est oppressant. Nombreux souhaitent ainsi s’orienter vers un autre métier. Parmi ces reconversions, on retrouve celle pour devenir agent immobilier. Un changement radical qui n’est pas souvent évident, mais envisageable. Découvrez dans cette fiche tous les points indispensables à connaitre pour bien amorcer cette réorientation professionnelle. 

Se reconvertir pour devenir agent immobiilier

Présentation du métier

Un agent immobilier est un professionnel en charge de louer ou de vendre des biens immobiliers. Il est également un intermédiaire entre les propriétaires et les acheteurs ou loueurs. Connaisseur du secteur et du marché immobilier, il cerne tous les rouages du métier. 

En sa qualité d’expert, il est tenu de jauger les logements ou locaux professionnels et de trouver des clients potentiels. Dans sa démarche, il sera en charge de plusieurs étapes. Cela peut aller des contraintes administratives jusqu’à la vente ou l’acquisition d’un bien immobilier. 

Bien que l’agent immobilier soit responsable généralement des transactions immobilières, il occupe aussi la fonction de gestionnaire. Il se charge ainsi de l’administration du bien dans son ensemble : loyers, baux, charges, etc.

Ce métier demande des connaissances solides en droit immobilier, mais aussi en commerce. S’ajoutent à tout cela des qualités humaines et techniques de vente précises. 

Les qualités nécessaires

Devenir agent immobilier requiert des qualités humaines spécifiques :

  • Être diplomate : cela engage un comportement maitrisé et positif à l’égard de sa clientèle. Le professionnel fera face à des acheteurs aux profils variables. Il devra être en mesure de dégager une bonne image, inspirant confiance ;
  • Être sociable : l’agent immobilier sera en contact permanent avec ses clients. Entre les échanges et ses devoirs, il devra savoir communiquer avec ses clients. Savoir gérer les mésententes lors d’un éventuel litige est aussi une qualité requise ; 
  • Être à l’écoute : c’est une aptitude indispensable pour mettre la clientèle en confiance. Il devra être en mesure de comprendre les besoins de son client et lui proposer une solution adaptée à ses problèmes ;
  • Avoir une image soignée : l’agent immobilier doit avoir une bonne présentation de sa personne. Exit ainsi les tenues inappropriées pour paraitre sous son meilleur jour ;
  • Être calme : cette qualité s’avère très recherchée chez les agents immobiliers. Une personne sereine apaise les clients lors de situations problématiques. Savoir gérer le stress est également indispensable face aux défis, peu importe le contexte. 
  • Être investi dans son travail : s’il est d’usage d’entendre que les agents immobiliers gagnent bien leur vie, beaucoup de travail se cache derrière. Pour réussir, il faut s’investir totalement dans le métier, car le talent à lui seul ne suffit pas. 

Outre les qualités humaines, l’agent doit aussi posséder quelques aptitudes professionnelles. La plus importante reste la maîtrise des aspects techniques du métier. Ainsi, il est préférable de savoir utiliser correctement les matériels informatiques et les logiciels immobiliers. 

Travaillant sur un marché dont les cours sont en perpétuel changement, l’agent immobilier devra être sur le qui-vive. Il saura connaitre les opportunités en étant réactif aux fluctuations du secteur immobilier. 

Quelle formation pour travailler dans l’immobilier ?

Pour exercer le métier d’agent immobilier, posséder un minimum de bac+2 est requis. Pour les niveaux supérieurs, le candidat doit disposer un des diplômes suivants :

  • Une licence professionnelle métiers de l’immobilier. Elle propose diverses spécialisations : gestion et administration de biens, gestion et développement de patrimoine immobilier, transaction et commercialisation de biens… ;
  • Une licence professionnelle activités juridiques axées sur le droit de l’immobilier ;
  • Un bachelor en immobilier ; 
  • Un BUT GACO ;
  • Un master professionnel droit immobilier ou droit public avec accès à plusieurs parcours ;
  • Un master en immobilier. 

À l’issue de sa formation, l’agent immobilier peut obtenir une carte professionnelle délivrée par la préfecture. Celle-ci est à renouveler tous les 10 ans. 

Carrière et opportunités d’évolutions

À leurs débuts, les agents immobiliers travaillent souvent pour le compte d’une agence. Ils acquièrent ainsi des expériences. Avec les années, ils peuvent travailler à leur compte et se spécialiser dans un type de bien précis. 

En devenant un agent expérimenté sur terrain, le professionnel sera également en mesure de connaitre les contraintes du métier. Il pourra ainsi exercer le rôle d’un conseiller auprès d’investisseurs professionnels ou particuliers. Les plus aguerris pourront créer leur propre agence. 

Les salaires envisageables

Un agent immobilier débutant touche un salaire brut entre 1 500 et 3 800 euros par mois. Ce salaire n’est pas fixe et évolue en fonction des affaires et du marché. 

Par ailleurs, l’agent immobilier touche des honoraires sur les transactions effectuées. Un pourcentage de 6 % en moyenne est fixé. Ce chiffre varie si le professionnel travaille à son compte ou pour une agence. Les rémunérations se basent également sur le marché immobilier et le prix des autres biens en vente dans le secteur.

Les métiers similaires

Découvrez les fiches métiers du même secteur

Architecte d'intérieur

Commercial

Responsable boutique