Se reconvertir pour devenir architecte d’intérieur

Spécialiste de l’harmonisation des espaces, l’architecte d’intérieur est un artiste polyvalent. Il est chargé de plusieurs tâches dont la direction des travaux. Ce métier requiert également d’excellentes capacités en BTP et un sens aigu de l’observation. Si vous êtes passionnés de design, une reconversion pour devenir architecte d’intérieur est envisageable.

Se reconvertir pour devenir architecte d'intérieur

Présentation du métier

L’architecte d’intérieur est responsable de l’aménagement et des dispositions internes d’un bien immobilier. Il agence également les mobiliers et répartit l’espace pour obtenir un intérieur agréable.

L’architecte joue avec les éléments constitutifs de l’intérieur d’une pièce pour rendre l’ensemble harmonieux. Dans sa fonction, ce professionnel possède des connaissances sur le design et l’aménagement des espaces. Il s’assure que les pièces profitent de la meilleure disposition possible.

Avant la réalisation du projet, l’architecte esquisse un plan 2D ou 3D. Il prend en compte les besoins du client, son budget, les contraintes règlementaires, les techniques et les travaux nécessaires. Si le projet est validé par le client, l’architecte devient le maître d’œuvre. L’architecte d’intérieur peut posséder sa propre équipe ou faire appel à des artisans extérieurs.

Durant le déroulement des travaux, l’architecte d’intérieur effectue des suivis réguliers. Il est à la fois planificateur, coordonnateur et rapporteur auprès du client. À la fin des travaux, l’architecte vérifie si le chantier est conforme au projet. Il effectue également des réserves s’il le faut. C’est seulement par la suite qu’il livre le bien au client.

L’architecte d’intérieur exerce en tant que salarié ou en tant que libéral.

Les qualités nécessaires

Outre les compétences et connaissances essentielles, l’architecte d’intérieur doit posséder les qualités suivantes :

  • Un excellent relationnel et une bonne écoute : l’architecte d’intérieur travaille en étroite collaboration avec d’autres artisans et professionnels. Les échanges sont essentiels et il est indispensable d’établir une bonne communication. Il est aussi amené à négocier éventuellement avec les clients ;
  • Un sens artistique avéré : concevoir des projets ne nécessite pas seulement des connaissances. La sensibilité artistique de l’architecte permet d’obtenir des conceptions originales et de qualité. Bien que ce professionnel dispose de logiciels pour les conceptions, des talents en dessin sont aussi recherchés ;
  • De solides connaissances sur les métiers du BTP ;
  • De la rigueur : un architecte d’intérieur doit posséder le sens de la précision et une certaine discipline. Ces qualités sont essentielles pour saisir et réaliser les subtilités des projets ;
  • De l’organisation : l’architecte d’intérieur occupe le poste de chef de projet. Il est responsable du planning. Il coordonne les autres artisans. Il doit donc avoir un excellent sens de l’organisation ;
  • Une bonne maîtrise des techniques et logiciels relatifs au dessin, à la construction et à l’architecture ;
  • Être à l’affût des tendances : il doit être réactif par rapport aux nouveautés et innovations. Certains chantiers nécessitent par-contre des connaissances poussées en histoire de l’art.

Quelle formation pour travailler dans l’immobilier ?

Pour accéder au métier d’architecte d’intérieur, il faut disposer d’un diplôme de Master bac+4 ou bac+5. Les formations accessibles permettent d’obtenir :

  • Un Master d’architecture d’intérieur ;
  • Un diplôme d’architecte d’intérieur option designer produit ;
  • Un titre d’architecte d’intérieur reconnu par les CFAI (Conseil français des architectes d’intérieur) ;
  • Un diplôme national supérieur d’expression plastique option design ;
  • Un diplôme de design mention espace.

Le métier d’architecte d’intérieur est différent de celui d’un architecte. L’architecte d’intérieur n’est pas contraint de disposer d’un diplôme reconnu pour exercer son métier.

Carrière et opportunités d’évolutions

Un architecte d’intérieur est libre de travailler dans la fonction publique ou jouir d’un statut libéral. Dans les deux cas, il exerce aussi bien pour des entreprises que les particuliers. Ce professionnel peut travailler dans les conceptions et modelage d’intérieurs, et réaliser les travaux. 

L’architecte d’intérieur peut se spécialiser dans un type d’établissement en particulier. Son parcours lui permet aussi de devenir paysagiste ou scénographe. Il peut également s’orienter vers différents domaines comme l’urbanisme ou le design de produits. Il peut enfin travailler à réaliser des décors dans le milieu artistique : théâtre, événements, concerts, etc. 

Les salaires envisageables

Un architecte d’intérieur salarié gagne en moyenne 2 700 euros net par mois. Ce salaire atteint les 3 800 euros pour les plus expérimentés.

En général, les architectes d’intérieur travaillent en libéral. Dans ce cas, le salaire n’est pas fixe. Il est conditionné par son talent, son carnet de commandes, sa réputation, la région où il est implanté, etc.

Les métiers similaires

Découvrez les fiches métiers du même secteur

Agent immobilier