Se reconvertir pour devenir ATSEM

Aide précieux et assistant de l’instituteur, l’ATSEM joue un rôle important dans les classes préscolaires. Travaillant dans la fonction publique territoriale, ce métier demande de la patience, mais aussi un amour inconditionnel des enfants. C’est une profession qu’on assimile souvent au rôle d’une mère de famille. La reconversion est envisageable pour ceux qui sont déterminés à s’occuper d’enfants en bas âge.

devenir atsem reconversion

Présentation du métier

L’ATSEM est un Agent territorial spécialisé des écoles maternelles. Il assiste ainsi les enseignants du préscolaire. On lui assigne des tâches diverses qui pourraient éventuellement aider l’éducateur durant son travail. Il l’épaule ainsi dans la gestion de la classe et accompagne les enfants.

L’agent seconde également dans l’enseignement et participe aux divers ateliers. En sa qualité d’assistant, il aide les enfants à être plus autonomes. D’autres fonctions peuvent lui être attribuées selon l’évolution de la classe.

À la fin de la journée, ce professionnel range la classe, mais ne sera pas chargé de l’entretien. Pédagogue et assistant, son rôle principal reste l’accompagnement des enfants en les dirigeant sur les petites tâches du quotidien.

L’ATSEM prend son rôle au sérieux tant à l’entrée qu’à la sortie de classe. Sans sortir du domaine de l’école, il accueille les enfants et les parents. Il accompagne aussi les élèves à la fin des cours et veille à ce qu’ils n’aient rien oublié en classe.

Les qualités nécessaires

L’Agent territorial spécialisé des écoles maternelles côtoie quotidiennement des enfants en bas âge. Il doit ainsi apprécier la compagnie de ces derniers. Avoir une grande disponibilité est aussi indispensable. Le professionnel devra arriver avant les enfants pour les accueillir. Il leur consacrera son temps toute la journée.

Ce professionnel devra aussi être à la fois attentif et observateur. Les enfants en bas âge ne sont pas toujours en mesure d’appréhender la dangerosité de certaines situations. L’agent devra alors les surveiller en permanence pour assurer leur sécurité. Certaines élèves peuvent également être victimes de maux en classe, mais ne sont pas en mesure de l’exprimer. L’agent devra alors être très observateur pour détecter le moindre problème.

Communiquer avec des enfants et les gérer peuvent relativement engendrer du stress. Entre les pleurs et les cris, certaines personnes perdent leur calme. Pourtant, la sérénité est indispensable pour endosser le métier d’ATSEM. L’agent doit faire preuve de patience et rester doux avec les enfants.

La capacité à être bilingue est également une des qualités très recherchées dans ce secteur d’activité. En dessous de 3 ans, les enfants parlent généralement le babillage et le français. Un agent qualifié devra alors être capable de comprendre ces deux langages. Cette faculté de communication jouera un rôle important dans l’apprentissage des enfants. En qualité de pédagogue, le professionnel accompagnera l’élève dans ses activités.

L’imagination et la créativité sont aussi des piliers indispensables au métier. L’agent ne doit pas manquer d’idées pour amuser les enfants et les stimuler lors des apprentissages. Les idées proposées devront toutefois assurer la sécurité de ceux-ci s’ils venaient à manipuler certains objets.

Quelle formation pour travailler dans l’éducation préscolaire ?

Pour exercer le métier d’ATSEM, deux possibilités s’offrent aux intéressés :

  • Passer le CAP petite enfance : la formation dure deux ans. Elle est accessible à l’issue de la 3e en lycée professionnel. Le certificat en poche permet ensuite d’effectuer le concours pour devenir ATSEM ;
  • Passer directement le concours, à défaut d’être diplômé d’un cursus équivalent ou d’un CAP. La personne doit cependant disposer d’une expérience probante avec le sujet « jeunes enfants ». Les mères de famille de trois enfants sont d’office acceptées aux concours. En effet, ce rôle est qualifié comme une expérience probante.

Pour la réorientation professionnelle, on peut bénéficier d’une formation continue. L’intéressé devra ainsi préparer un CAP accompagnement éducatif petite enfance et réussir le concours.

Carrière et opportunités d’évolutions

Dans la fonction publique, un Agent territorial spécialisé des écoles maternelles ou ATSEM est classé en catégorie C. Il aura ainsi la possibilité d’enseigner avec le statut de fonctionnaire.

Avec de l’expérience, l’ATSEM peut prétendre à un poste de coordinateur dans la petite section, en maternelle.

L’agent peut aussi travailler pour une structure communale, intercommunale ou départementale. Selon l’orientation du professionnel, il peut exercer dans d’autres structures relatives à l’éducation des enfants en bas âge.

Les salaires envisageables

Le secteur de la petite enfance recrute massivement ces dernières années. Raison pour laquelle le métier d’Agent territorial spécialisé des écoles maternelles représente une belle échappatoire pour la reconversion professionnelle. 

Concernant le salaire, un ATSEM en début de carrière gagne le SMIC. Après quelques années d’expérience, l’agent est payé jusqu’à 2 200 euros nets mensuels.