Reconversion pour devenir bibliothécaire

Derrière le stéréotype de la personne à lunettes, le bibliothécaire est un savant des connaissances impressionnantes. Contrairement aux idées reçues, ce métier ne se limite pas au maintien de la bibliothèque. Ce passionné de livres alterne les tâches, allant de la prise en charge des clients jusqu’au classement des ouvrages. Une raison pour laquelle le poste exige certaines qualités humaines.
Reconversion pour devenir bibliothécaire

Présentation du métier

Le bibliothécaire aide le public dans la recherche de livres et d’informations dans une bibliothèque. Responsable du fonds documentaire, ce professionnel s’occupe également des supports numériques (CD, DVD et livres audio).

Plus qu’une gestion quotidienne, la mission du bibliothécaire est assez large. Il participe activement à l’enrichissement du stock et choisit les ouvrages tout en veillant au réassort. Le bibliothécaire est également responsable du répertoire des livres, de leur présentation et de leur état. Il veille à ce que les ouvrages soient conservés dans de bonnes conditions. Ce professionnel peut aussi prendre des mesures précises vis-à-vis de la consultation d’un ouvrage valeureux en particulier.

Le bibliothécaire est à la disposition de toute personne qui fréquente la bibliothèque. Sa fonction lui inculque des tâches diverses : aider le public, le conseille, accompagne dans sa demande, etc. Il est également invité à prêter main-forte aux personnes effectuant des recherches pour leurs études ou leur travail.

Le bibliothécaire travaille généralement sous la responsabilité du conservateur. Dans les universités, écoles et laboratoires notamment, il reste sous la direction du responsable principal de l’établissement. Dans tous les cas, sa mission première est de répondre aux attentes du public dans la mesure du possible.

Les qualités nécessaires

Le bibliothécaire est un professionnel passionné. Travailler dans ce domaine exige un amour inconditionnel pour les livres pour mieux transmettre ses connaissances aux clients.

Avec cette passion inébranlable, le bibliothécaire saura aussi adopter la rigueur dans son quotidien. Sa fonction lui inculque des tâches difficiles, dont le référencement des livres. Une mission qui prend du temps, mais exigeant un excellent sens de l’organisation et de la rigueur.

Le bibliothécaire entrera quotidiennement en contact avec des personnes. D’où l’importance d’être sociable. Cela implique une disponibilité pour les clients, être compréhensif et savoir écouter. Un visiteur choyé deviendra un client fidèle. De plus, le bibliothécaire sera toujours la première personne vers qui le client se tournera. Un accueil chaleureux l’incitera à revenir plus souvent.

Dans l’exercice de sa fonction, le bibliothécaire fera preuve de curiosité. Il s’agit d’un bibliophile insatiable pour différents thèmes autant les livres romanesques que les ouvrages scientifiques. Sa soif de connaissance lui sera d’une grande aide, autant dans l’accomplissement de sa mission que pour sa richesse culturelle.

Quelle formation pour travailler en tant que bibliothécaire ?

Des formations existent et sont obligatoires pour devenir bibliothécaire professionnel et reconnu. Pour cela, le candidat aura trois choix pour accéder au métier :

  • Avec un niveau bac+2 : un Deust métiers des bibliothèques ou un Diplôme d’université préparation aux métiers et concours des bibliothèques ;
  • Avec un niveau bac +3 : le candidat peut passer un BUT information-communication (métiers du livre et du patrimoine). Une licence professionnelle métiers du livre permet aussi d’accéder à ce poste ;
  • Avec un niveau bac +5 : le candidat peut passer un Master métiers du livre et de l’édition.

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, le postulant peut suivre une formation continue. Elle est dispensée par l’association des bibliothécaires de France ou ABF. Une formation de bibliothécaire documentaliste de l’EDB est aussi une excellente alternative. À la fin des deux formations, la personne peut passer des concours pour devenir fonctionnaire.

Carrière et opportunités d’évolutions

Après obtention d’un diplôme (dès bac+2) valide dans le domaine, le bibliothécaire débutant peut travailler dans la fonction publique. S’offrent à lui ainsi deux options : travailler dans la fonction publique d’État ou territoriale.

Le premier choix ouvre la voie vers divers postes avec possibilité d’évolution avec les années. Il peut prétendre au poste de bibliothécaire adjoint, conservateur de bibliothèques, etc. Il en va de même pour la FOP territoriale : assistant du patrimoine et des bibliothèques, conservateur, etc.

Dans les bibliothèques, les postes suivent une hiérarchie bien définie. Ainsi, avec de l’expérience et de la qualification, un bibliothécaire peut devenir conservateur.

Avec les formations suivies, il lui est aussi possible de se spécialiser dans un produit. Il peut alors devenir médiathécaire ou ludothécaire.

Avec de l’ancienneté et une excellente qualification, il peut travailler dans les archives ou s’occuper de documents valeureux.

Les salaires envisageables

Un bibliothécaire débutant touche en moyenne 1 800 euros. Avec de l’expérience, son salaire peut atteindre les 4 000 euros brut mensuel.