Reconversion pour devenir commercial

Professionnel de la vente, le commercial est celui qui établit un lien entre une entreprise et ses clients. Ses fonctions sont exclusivement relatives à la vente et à la promotion d’un produit. Conseiller, assistant, négociateur et vendeur, le commercial est le pilier même du bon écoulement d’un produit. L’entreprise dans laquelle il travaille s’appuie sur ses compétences de communicateur pour avoir une emprise importante sur le marché.
devenir commercial reconversion

Présentation du métier

Travaillant dans les services commerciaux d’une entreprise, le commercial est un pont entre la société et les clients. Cet agent de terrain est chargé de présenter les produits et d’avancer des arguments de vente aux prospects. Sa mission principale est de vendre le produit. Au-delà de cette attribution, le commercial analyse aussi les besoins des clients en matière de services, qualité et de prix.

Responsable de la prospection, il va à la rencontre des clients potentiels. Il leur présente le produit et répond à leurs questions. Ainsi, ce professionnel de la vente devra être à même de fournir tous les détails relatifs au produit.

Par ailleurs, ce représentant peut être salarié, freelance ou au service de plusieurs sociétés. Dans ce dernier cas, il sera qualifié de multicarte.
Dans ce domaine, on rencontre, entre autres, deux catégories de commerciaux : les itinérants et les sédentaires.

Les commerciaux itinérants sont les professionnels dits agents et délégués commerciaux. Ils sont chargés de la prospection. Leurs missions sont techniques, car ils déterminent les besoins des clients pour la mise en place des stratégies de marketing. Ils s’assurent que les produits leur conviennent pour obtenir des contrats de vente.

Les commerciaux sédentaires sont les vendeurs en premier plan en magasin et dans les grandes surfaces. Ce groupe est aussi constitué de télévendeurs et de chargés de clientèle. Les sédentaires entrent en contact direct avec les consommateurs, que ce soit sur le terrain ou par télécommunication. Ils les conseillent et leur expliquent les détails concernant le produit.

Les qualités nécessaires

Dans l’univers commercial, avoir une aisance relationnelle est obligatoire. Les réussites en vente résident dans la communication établie avec le client. Un commercial devra alors savoir échanger avec le client et l’influencer dans son achat. En ce sens, il devra disposer d’une excellente capacité d’écoute.

Lors des négociations et des ventes, le commercial saura avancer des arguments cohérents avec des idées structurées. Un discours bancal aura tendance à rebuter les clients.
Dans le cadre d’une vente, le commercial sera souriant, diplomate, aimable et doté d’une bonne élocution. Sa tenue jouera aussi un rôle important. Un agent avec une bonne présentation est plus crédible auprès des clients. Ces points clés contribueront à gagner la confiance du client.

L’emploi du temps du commercial sera parfois surchargé. Il devra alors résister au stress qui en résultera et s’adapter à des situations contraignantes.

Quelle formation pour travailler dans le commerce en tant que commercial ?

Se spécialiser dans le métier de commercial exige de suivre des formations orientées dans le domaine. L’accès à cette profession exige notamment :

  • Un minimum niveau bac Pro métiers du commerce et de la vente ou bac Pro technicien conseil-vente en alimentation ;
  • Un niveau bac +2 : un BTS en négociation et digitalisation de la relation client, un BTS conseil et commercialisation de solutions techniques. Le poste est aussi accessible avec un BTSA technico-commercial ;
  • Un niveau bac +3 : une licence professionnelle en commerce et distribution ou en commercialisation de produits et services. Un diplôme d’école consulaire et un BUT technique de commercialisation donnent également accès au poste de commercial.

Carrière et opportunités d’évolutions

Le commercial débutant travaillera en tant que salarié dans une entreprise pour acquérir de l’expérience. Avec une connaissance du terrain et de chaque lieu d’intervention, il pourra devenir cadre. Après des années d’expérience et une formation continue, le commercial pourra occuper le poste de directeur commercial.

Les salaires envisageables

Les salaires des commerciales ne sont pas fixes, mais la base de leur rémunération est de 1 600 euros mensuels. Leurs gains dépendent généralement de la taille de l’entreprise et de leur méthode de paie. Le commercial est rémunéré d’un revenu fixe. Toutefois, à ce montant s’ajoutent des primes et des commissions. Certains sont aussi payés par chaque produit vendu.
Un commercial travaillant à son compte peut jouir d’un revenu plus élevé. En fonction du nombre de clients et de sa capacité de négociation, il peut vivre aisément avec ce métier.