Se reconvertir dans les métiers de la logistique et du transport

Les métiers du transport et de la logistique sont étroitement liés. Ce secteur est aujourd’hui très dynamique et promet de nombreux recrutements d’ici l’année prochaine. Comme pour tous types de travail, la reconversion dans cette branche nécessite certaines exigences pratiques. Découvrez lesquelles, et si ce secteur est fait pour vous.

Métiers logistique et transport

Comprendre en quelques points les métiers de la logistique et du transport

La profession de la logistique et du transport recrute beaucoup. Selon les chiffres de Pôle emploi, ce secteur réserve près de 540 000 postes à pourvoir d’ici 2022. Selon ces chiffres, il devient alors un domaine de prédilection pour toutes les personnes en quête de nouveau projet professionnel.

Le secteur de la logistique et du transport ouvre à des métiers très variés. La relation entre ces deux branches s’explique par le fait que la logistique s’occupe de la gestion des flux de la marchandise. Le transport, quant à lui, prend en charge sa mise en circulation.

Ainsi, dans la logistique, les métiers les plus courants concernent :

  • L’emballeur ;
  • Le logisticien ;
  • Le magasinier ;
  • Le gestionnaire de stock ;
  • Le préparateur de commande ou le responsable d’entrepôt. 

On cite également d’autres métiers plus spécifiques comme l’agent de transit ou le déclarant en douane.

Pour le secteur du transport, les métiers disponibles sont classés en quatre catégories. On cite alors l’acheminement par voie routière (agent d’accueil, conducteur routier, livreur…) ou aérienne (pilote, gestionnaire de sécurité, contrôleur aérien, hôtesse…). On distingue aussi le transport ferroviaire (conducteur de train, agent d’escale, aiguilleur rail…) ou maritime et fluvial (marin, batelier…). 

Les qualités utiles pour exercer les métiers de la logistique et du transport

Que ce soit pour la logistique ou le transport, la rigueur et l’organisation sont de mise. En effet, ce type d’emploi exige souvent le respect de certaines normes. Celles-ci se réfèrent à la sécurité et l’hygiène des marchandises à distribuer et à mettre sur le marché. De même, ce sont des qualités essentielles pour pouvoir assurer la durée de livraison, souvent utile dans ce domaine.

Le secteur de la logistique et du transport nécessite aussi une forte polyvalence et une grande réactivité. Ces deux qualités permettent de résoudre immédiatement les problèmes sur terrain. De même, les employés dans ce secteur doivent savoir travailler en équipe, car leur tâche s’effectue souvent à la chaîne.

Le travail de la logistique et du transport est en contact régulier avec les clients. Il requiert ainsi de la flexibilité, une capacité d’écoute et de communication.

Enfin, ce secteur exige une excellente condition physique, car la plupart des tâches consistent à déplacer, charger ou décharger les marchandises. De même, il réclame souvent un certificat d’aptitude à la conduite en sécurité afin de pouvoir manipuler des engins lourds. Il peut s’agir de chariots élévateurs ou les transpalettes.

Quelle formation pour exercer dans le secteur de la logistique et du transport ? 

Le secteur de la logistique et du transport exige un personnel qualifié. Les diplômes requis, selon le poste et la responsabilité convoités, vont du CAP au Master. Pour la logistique, on cite :

  • Le CAP Opérateur logistique ;
  • Le Bac professionnel logistique ;
  • Le BTS gestion logistique et transport ;
  • Le Master pro gestion de production, logistique, achat.

Pour le transport, on distingue, entre autres :

  • Le CAP conduite routière ;
  • Le bac professionnel conducteur transport routier de marchandise ;
  • Le BTS transport et prestations logistiques. 

Les aspirants aux emplois du transport peuvent également intégrer une école d’ingénierie.

Pour la reconversion, une formation pour adultes sanctionnée par un statut professionnel est aussi possible.

Carrière et opportunités d’évolution

La plupart des entreprises œuvrant dans l’industrie, commerce, distribution et transport disposent de leur propre service logistique en interne. De plus, les chiffres démontrent que ce secteur fournit plus de 1,9 million d’emplois aujourd’hui. Faire carrière dans cette branche garantit une grande stabilité de carrière.

L’explosion de l’e-commerce a aussi fait apparaître de nouveaux postes à pourvoir dans ce domaine.

Les possibilités d’évolution de carrière sont aussi nombreuses. Cependant, elle doit passer par la case formation. Ainsi, un employé occupant un poste opérationnel peut, après formation, passer à chef d’équipe et responsable d’exploitation après. Au fil des années et après l’obtention du diplôme approprié, il peut prétendre à des postes de responsabilité.

Les salaires envisageables

En début de carrière, surtout pour le personnel sans diplôme, le SMIC est souvent la rémunération appliquée. Elle peut cependant grimper jusqu’à 2 000 euros bruts pour le personnel occupant des postes de responsabilité.

Ce salaire du secteur de la logistique et du transport évolue souvent en fonction des années d’expérience ou l’évolution de carrière. Il peut atteindre 60 000 euros bruts annuels pour un gestionnaire de chaîne d’approvisionnement après 8 ans de carrière.

Les principaux métiers de la logistique et du transport

Découvrez les fiches métiers du secteur