Se reconvertir dans les métiers du web

Avec le développement de la technologie de l’information, la révolution numérique a donné vie à de multiples professions. Réputé pour les opportunités de travail alléchantes qu’il offre, le Web constitue un métier d’avenir particulièrement séduisant. Le monde digital apporte une nouvelle ère porteur d’emploi. Cette naissante génération se présente donc comme une occasion idéale pour se reconvertir. Dans ce domaine, il est facile de percer, car il touche en effet une infinité de secteurs.

Reconversion développeur web

Revue sur les métiers du Web

Secteur en vogue, le Web se trouve en pleine expansion. Si une multitude de métiers apparaît, la création de nouveaux emplois n’est pas à exclure pour les prochaines années. Ce secteur figure parmi les plus dynamiques du moment, mais il est également exposé à une forte concurrence. Dans cette filière, seuls les meilleurs parviennent à se forger une réputation. L’importance des formations doit donc être considérée pour une réorientation professionnelle.

Toutes les entreprises sont impactées par cette vague de changement. Ainsi, pour adapter leurs activités à l’ère actuelle, petites et grandes firmes ont rejoint Internet. Conséquence : un recrutement massif pour tous types de profils. 

Parmi les postes les plus plébiscités de la toile, on peut compter le community manager, l’architecte réseau et le webmaster. Le Web accueille également les consultants e-business, développeur multimédia, responsable logistique et commercial. Les métiers qui le composent ne peuvent être énumérés, car ils sont innombrables.

Les qualités nécessaires

Malgré la diversité des métiers dans la sphère numérique, les professionnels possèdent maintes aptitudes communes. D’une part, ils disposent une grande appétence pour les médias et les réseaux sociaux. Maîtriser différentes sortes d’outils, qu’ils servent à la création, la communication ou la gestion de projet, s’avère ainsi indispensable. En outre, le travailleur du Web est un grand curieux. Il ne cesse de s’informer sur les nouvelles tendances et les avancées technologiques. 

Une large autonomie est également de mise. En effet, dans ces métiers, les intervenants sont fréquemment amenés à effectuer seuls leurs prestations. Cependant, dans d’autres cas, c’est l’esprit d’équipe qui prime, puisque les missions doivent être réalisées à plusieurs. 

Par ailleurs, des capacités spécifiques sont demandées à chaque corps professionnel. Ainsi, pour le community manager, la créativité et l’imagination sont primordiales. Le webmaster doit comprendre parfaitement les techniques de graphisme.

Quelle formation pour accéder aux métiers du Web ? 

Dans un milieu où la concurrence fait rage, les formations demeurent la clé du succès. Elles vous permettent de vous démarquer. Néanmoins sur Internet, les centres qui y sont consacrés abondent et la qualité du cursus n’est pas toujours garantie. Prenez donc le temps de sélectionner votre parcours. 

Les études spécialisées en ligne conviennent à tous profils et niveaux. En général, elles ne durent que quelques mois et abordent les points essentiels de votre domaine de prédilection. Par exemple, plusieurs stages sont disponibles pour se reconvertir en vidéaste, concepteur ou intégrateur. Souvent, les apprentissages en début de carrière restent insuffisants. Avec l’émergence constante de nouvelles formules, le travailleur du Web devra continuellement adhérer à des programmes pédagogiques.

Pour séduire les recruteurs, un bac+2 en marketing, management ou TIC est crucial. Il existe aussi des masters spécialisés en e-business, BTS informatiques, DUT Statistique et informatique décisionnelle. Les écoles de journalisme offrent également un parcours attrayant pour les postes liés à la communication et au rédactionnel.

Carrière et opportunités d’évolution

Les possibilités de carrière dans le domaine du Web foisonnent. En effet, plus de 1,8 milliard de sites sont présents sur Internet. À chaque instant, des plateformes sont créées : une aubaine pour les candidats. Les recruteurs se trouvent partout : les sociétés spécialisées en développement informatique, les entreprises traditionnelles ou les agences de communication. 

Quant aux perspectives d’évolution, elles ne manquent pas. Pour la plupart des cas, elles impliquent l’acquisition de nouvelles compétences. De ce fait, les travailleurs couvrent un secteur élargi. Ainsi, le rédacteur web peut se lancer dans le copywriting ou le community management. De même, le développeur peut se perfectionner en webmarketing ou webdesign. 

La progression consiste parfois à occuper des postes de cadres. Ainsi, l’éditorialiste peut devenir responsable ou chargé de campagne. Le concepteur, lui, s’élève au rang de chargé de projet. Par ailleurs, le spécialiste peut ouvrir son agence et créer sa propre équipe. 

Les salaires envisageables

Aussi nombreux que soient les métiers du Web, les salaires sont relativement variés. La rémunération d’un intégrateur web débutant avoisine les 1 800 euros par mois. Pourtant, l’administrateur réseau perçoit autour de 1 600 euros et le Social media manager, près de 3 000 euros. De plus, la différence de rétribution entre le novice et le confirmé est très marquée. Ainsi, ces métiers peuvent rapporter 2 500 à 5 000 euros aux séniors. 

L’accroissement du revenu est conditionné par l’accès à un emploi à responsabilités. Pour les travailleurs indépendants, la réputation occupe une place prépondérante dans la définition du salaire. Plus vous gagnez en notoriété, plus vous avez de la facilité à trouver des clients.

Aussi nombreux que soient les métiers du Web, les salaires sont relativement variés. La rémunération d’un intégrateur web débutant avoisine les 1 800 euros par mois. Pourtant, l’administrateur réseau perçoit autour de 1 600 euros et le Social media manager, près de 3 000 euros. De plus, la différence de rétribution entre le novice et le confirmé est très marquée. Ainsi, ces métiers peuvent rapporter 2 500 à 5 000 euros aux séniors. 

L’accroissement du revenu est conditionné par l’accès à un emploi à responsabilités. Pour les travailleurs indépendants, la réputation occupe une place prépondérante dans la définition du salaire. Plus vous gagnez en notoriété, plus vous avez de la facilité à trouver des clients.

Les principaux métiers du web

Découvrez les fiches métiers du secteur