Se reconvertir pour devenir psychologue

La psychologie est un métier dit « social ». Elle est aux services d’autrui et aide à solutionner leurs problèmes en proposant un accompagnement professionnel. Les psychologues travaillent avec différents profils de clients : enfants, adultes, handicapés, criminels, etc. Ils doivent ainsi avoir une certaine maitrise de soi et disposer d’une excellente capacité d’écoute. Se reconvertir dans ce domaine oblige ainsi à disposer de certaines aptitudes. 

Se reconvertir pour devenir psychologue

Présentation du métier

Le métier du psychologue est souvent sous-estimé, pourtant ce praticien exerce dans plusieurs secteurs. Il travaille à son compte ou au sein d’une institution. Il s’agit d’un professionnel dont la charge est d’être à l’écoute des personnes ayant des troubles psychiques ou moraux. Il les accompagne durant une période indéterminée pouvant aller de quelques semaines à plusieurs années. Chaque praticien possède une spécialisation et exerce en fonction de celle-ci. Il peut ainsi travailler avec différents profils de patients. 

Le psychologue doit effectuer diverses missions dans le cadre de l’exercice de sa fonction :

  • Il évalue l’état de santé mentale et réalise des diagnostics sur les patients ;
  • Si la personne présente des troubles et problèmes, le psychologue effectue un suivi. Il peut ainsi proposer des séances d’échanges, mais également la prise de médicaments. Il dispense aussi des conseils pour le bien-être du client ;
  • Selon le cas de la personne, les thérapies s’effectuent individuellement ou en groupe ; 
  • Le psychologue accompagne psychologiquement la personne durant un temps indéterminé. Ceci inclut aussi les insertions sociales et professionnelles. Le médecin a alors pour objectif de permettre au patient d’avoir une vie normale au sein d’un groupe ;
  • Le psychologue aide aussi sur le plan professionnel par rapport à son métier. Les expérimentés participent à des colloques, conférences et conseils scientifiques pour contribuer à l’évolution de la branche. Ils dispensent également des formations au sein des écoles, universités et établissements professionnels ;
  • Les psychologues participent à des activités publiques ou privées dans le cadre de l’évolution du métier. 

Les qualités nécessaires

Le psychologue est un travailleur social qui l’amène à entrer en contact en permanence avec d’autres personnes. C’est ainsi un métier prohibé pour les solitaires ou ayant une phobie des contacts humains. Suite à un problème, les séances suivies par un patient peuvent durer des semaines, des mois, voire des années. Dans ce type de contexte, le psychologue doit être patient, mais aussi être à l’écoute. L’empathie et la capacité de compréhension sont ainsi des qualités indispensables pour exercer ce métier. 

Être à la disposition d’autrui demande également du temps. À la patience s’ajoute la disponibilité étant donné que certaines séances peuvent durer des heures. En effet, des patients mettent du temps à se livrer librement et à parler de leur problème. Ce travail exige à ce que le professionnel reste objectif dans ses démarches. Il doit alors garder un excellent équilibre personnel. 

Pour le praticien, il est essentiel d’être attentif sans pour autant s’identifier au patient. Cette mesure lui permet de se focaliser sur sa mission principale : aider le malade. 

Le psychologue est souvent amené à travailler dans plusieurs secteurs, dans des situations variables. Certains patients peuvent être agressifs, vindicatifs, dépressifs, etc. Face à ces profils, le médecin doit rester neutre et garder son sang-froid. Il est indispensable qu’il s’adapte à chaque situation en veillant à bien exercer son travail. 

Quelle formation pour travailler comme psychologue ?

Exercer le métier de psychologue requiert le suivi d’un cursus universitaire. Pour en devenir un, le candidat doit posséder l’un des diplômes suivants :

  • Un master en fin de formation en psychologie ;
  • Un diplôme d’État de conseiller d’orientation-psychologue ; 
  • Un diplôme d’État de psychologue scolaire ;
  • Un diplôme délivré par l’École de Psychologues Praticiens (EPP) ; 
  • Un diplôme en psychologie délivré par le CNAM.

Généralement, le psychologue travaille seul, mais il reste rattaché à d’autres services dans un hôpital : pédiatrie, cardiologie, etc. Le praticien peut exercer dans plusieurs secteurs : au sein d’une clinique, dans une prison, dans les écoles, etc. Son métier est aussi indispensable dans divers contextes pour apporter une expertise par rapport à la situation d’une personne. 

Pour les diplômés, d’autres formations sont dispensées pour affiner leurs compétences. Ces cursus aident à mieux développer les connaissances dans un contexte précis. 

Carrière et opportunités d’évolutions

Avec le contexte actuel, le métier de psychologue est potentiellement avantageux. Sa présence est requise dans de nombreux secteurs professionnels. Outre les cliniques, les psychologues travaillent ainsi au sein des entreprises, cabinets ou organismes d’aides. Dans certains cas, ils aident aussi à façonner le profil des salariés. 

Les salaires envisageables

Le salaire d’un psychologue est de 1 600 euros net mensuel en moyenne pour les débutants. Ce montant est fixé par le Syndicat national des psychologues. Une évolution salariale est notable avec les années et en fonction des conditions ou du lieu où exerce le praticien. 

Les métiers similaires

Découvrez les fiches métiers du même secteur

Psychothérapeute

Assistant social

Éducateur spécialisé