Reconversion pour devenir toiletteur canin

À un certain moment de la vie, il peut arriver que l’épanouissement dans le travail ne soit plus ressenti. En prenant conscience de ce fait, la reconversion professionnelle s’avère être la meilleure solution. Différentes activités professionnelles s’offrent à vous si vous désirez changer de voie. Si vous aimez les animaux, pourquoi ne pas devenir un toiletteur canin ?
reconversion toiletteur canin

Présentation du métier

Le métier de toiletteur se focalise sur les animaux, plus précisément les chiens. Son principal rôle se focalise sur la beauté et l’esthétique de ces derniers. Le toiletteur canin se charge alors de pouponner les animaux de compagnie dans un salon spécialement aménagé à cet effet.

Ce professionnel prendra alors en charge différentes actions notamment laver, sécher, tondre et peigner leur pelage. Ce sont les chiens les premiers bénéficiaires des soins, les chats sont devenus des clients réguliers.

Toutefois, le métier de toiletteur ne doit être confondu en aucun cas à celui de vétérinaire. Contrairement à ce dernier, il ne prodigue pas de soins médicaux. Si le professionnel du toilettage remarque des troubles pendant les séances, il dirigera le propriétaire vers un vétérinaire. Il peut s’agir d’une blessure, de démangeaisons, d’une perte conséquente de poils ou d’une irritation sur la peau. Par contre, le toiletteur canin connait parfaitement les soins à apporter à chaque race.

Les qualités nécessaires

Devenir toiletteur canin reste une bonne piste pour une reconversion professionnelle si vous possédez les qualités adaptées.

Être à l’aise, aimer les chiens :

Cette qualité est la première qu’il faut avoir pour intégrer et s’épanouir dans ce travail. Aimer les chiens est une condition sine qua none pour un toiletteur. Ainsi, vous pourrez vous approcher facilement des animaux sans qu’ils ressentent une certaine méfiance. Une personne débordante d’amour pour eux trouvera les moyens de les rassurer pour que le toilettage se déroule bien.

Pour devenir toiletteur canin, être doux et bienveillant envers les animaux est indispensable. De ce fait, le professionnel sera capable de réagir positivement face aux caprices et aux aboiements. L’idéal serait qu’il rassure l’animal et agir en fonction de ses comportements et ses humeurs. D’où la nécessité de comprendre le langage animalier.

Avoir une bonne condition physique

Un bon toiletteur se doit d’avoir une bonne forme physique. Il aura à prendre le chien dans ses bras lors du toilettage pour l’emmener dans la baignoire, entre autres Lors des soins, il est parfois recommandé de l’immobiliser pour que la coupe soit plus harmonieuse.

De plus, toutes ces actions sont répétitives et exécutées debout. Cette stature rendra la tâche difficile et les journées plus longues.

Être habile et créatif

Le toiletteur canin s’occupe essentiellement de faire ressortir la beauté des chiens. Pour pouvoir y arriver, il vaut mieux être une personne créative. Le professionnel en toilettage n’aura aucun problème à sublimer l’animal au grand bonheur de son propriétaire.

Étant donné que le toiletteur sera alors en contact avec plusieurs personnes, un sens relationnel est requis. Un bon accueil ainsi que la vente des accessoires pour chien seront les ingrédients pour fidéliser la clientèle.

Quelle formation pour travailler en tant que toiletteur canin ?

Il est possible d’apprendre le métier de toiletteur pour chien sur le tas. Néanmoins, afin d’ajouter plus de standing dans le travail, se former s’avère nécessaire. Il est judicieux d’accumuler des compétences diverses afin de produire un travail de qualité. C’est à l’issue cette formation que la personne reconverti en toiletteur pourra manipuler les ciseaux avec dextérité. Il aura aussi une meilleure connaissance des techniques de coupe et de toilettage.

Afin d’accéder à toutes ces compétences, le mieux est de se tourner vers des institutions de formation habilitées et reconnues. Elles délivrent des certificats confortant les clients : certificat professionnel de toiletteur canin et brevet national de toiletteur canin.

Si le toiletteur décide de se mettre à son compte, il doit tenir sa comptabilité, savoir gérer son stock et effectuer les démarches administratives nécessaires.

Carrière et opportunités d’évolutions

De nombreuses opportunités s’offrent au toiletteur canin. En tant que débutant, il peut travailler en tant que salarié dans une clinique animale ou un cabinet de vétérinaire. Avec de l’expérience probante dans le domaine, un toiletteur peut ouvrir son propre entreprise et travailler à son compte. Il lui est aussi possible de proposer des services de dressage et de gardiennage.

Les salaires envisageables

Un toiletteur touche en moyenne 1 700 euros mensuel. Cependant, pour ceux qui jouissent d’une excellente notoriété, ce salaire peut doubler.